Tuto: Matériel pour couper du tissu facilement

Couper du tissu avec facilité et précision… c’est indispensable en patchwork. Mais il ne faut pas que ça tourne à la torture ou que ça sape définitivement l’envie de créer! Alors voici à mon avis l’essentiel à avoir sous la main:

matériel coupe couture - Tutoriel parfumdecouture.com

Un tapis de coupe: Le mien est à la fois en inches et en cm. C’est bien pratique d’avoir les 2 unités de mesures. On retrouve le système des inches dans les modèles anglo-saxons, si on veut éviter les conversions pénibles, il vaut mieux pouvoir couper du tissu dans les 2 systèmes. Il vaut mieux le choisir assez grand afin d’éviter de couper votre nappe…

Le coupe fil: C’est l’outil violet. Il est supposé ne couper que les fils qui dépassent… mais attention, ça peut aussi couper un tissu fin!

Les ciseaux à tissu: Je ne les utilise QUE pour le tissu, c’est primordial !!!! Pas d’entorse à cette règle, je ne les prête jamais, je ne les utilise jamais pour autre chose, je suis « horrible » et « psychorigide » là dessus!!! Sinon adieu les coupes nettes!!

Les cutters rotatifs: Ces appareils appelés aussi « roller cutter » ou encore « rotary cutter« , sont des lames de cutter rondes montées sur un manche et qui ont différents diamètres. Cela permets en s’appuyant sur une règle spéciale de couper facilement des morceaux de tissu pour la couture ou le patchwork.

C’est un outil ambidextre, qui va aussi bien pour les droitiers que pour les gauchers

Lorsque j’en choisi un, je veille à ce qu’il ait une bonne prise en main et soit ergonomique (si ce n’est pas le cas, vous verrez qu’avec le temps vous aurez mal au bras à force d’exercer une pression pour couper). Je m’explique: le cutter orange et blanc est pratique car il a un grand diamètre, il me permets de couper de grosses épaisseurs de tissu, mais je dois exercer sur la lame lorsque je coupe une pression forte. Les plus petits sont adaptés à des coupes plus précises et des tissus plus fins. La lame s’émousse avec le temps et l’on doit mettre plus de pression pour couper… on ne peut pas couper n’importe quoi avec cet outil, il faut là encore le préserver pour le tissu, mais ça en vaut la peine!

Les cutters ont un système de « blocage » de la lame en position rentrée ou sortie, c’est un peu dangereux à utiliser (si on est tête en l’air et que l’on oublie de le refermer tout de suite après utilisation par exemple…). On exerce une pression sur la lame en appuyant sur le tissu, et ça roule en coupant le tissu facilement.

Vous trouverez en cliquant ici un tuto pour vous servir d’un cutter rotatif pour couper du tissu.

La règle de patchwork: Elle est graduée en cm ou en inches, suivant les mesures que vous voulez suivre, il faudra adapter votre matériel! Elle fait 3 mm d’épaisseur et permet d’appuyer la lame du cutter rotatif dessus lorsque l’on coupe. Il n’est pas nécessaire de tracer son patron à l’avance quand on décide de faire des figures géométriques car par transparence vous pouvez découper des morceaux aux mesures souhaitées. C’est un gain de temps non négligeable.

Comme c’est un outil plat, vous pouvez poser votre main dessus et en appuyant, vous maintenez le tissu en dessous pendant la coupe. C’est très pratique, car le tissu a tendance à glisser ou se déformer lorsqu’on le découpe.

Le pistolet de couture: C’est une règle qui aide à faire les courbes ou les emmanchures, comme elle est un peu épaisse, il m’arrive de couper avec en utilisant un petit cutter rotatif… mais attention aux doigts!!!!

Tout ce matériel peut se trouver facilement, ici par exemple: mercerie rascol

Vous avez fait votre choix? Alors vous êtres parés pour couper du tissu au « cordeau »!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *